Conseil, Formation, Assistance & dépannage

Il n’y a pas de honte à demander de l’aide… bien au contraire

Selon la légende, Winston Churchill aurait dit : « Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n’aime pas toujours qu’on me donne des leçons » . Et derrière cette boutade se cache une réalité : à un moment donné, tous mes clients se posent des questions, ont des problèmes à résoudre ou cherchent pourquoi quelque chose ne fonctionne pas.

Et c’est à ce moment là que j’essaie de leur apporter des réponses., des conseils et des explications. Il est difficile de citer des exemples précis car les situations sont diverses et variées.

Cependant, un domaine a vu le jour assez récemment : celui des Séniors, car ceux et celles que j’ai affectueusement baptisé(e)s mes « PapyWeb  / MammyWeb » se trouvent de plus en plus confronté(e)s aux tracas du monde digital (Voir la rubrique Séniors plus haut). Et l’aide qu’ils « extorquent » plus ou moins facilement à leurs enfants, petits-enfants voire arrière-petits-enfants n’est pas toujours idéale, sans compter ceux qui n’ont personne à qui demander dans leur entourage proche.

La capacité de comprendre est un don ; la faculté d’enseigner est un talent ; la volonté d’apprendre est un choix.

Frank Herbert – Auteur de SF américain

Là encore, mon passé de formateur et mon goût pour la pédagogie constituent un atout appréciable.

Quelques exemples parmi tant d’autres

  • Pour Françoise P., trésorière de l’association de pêche au gros « Big Game Fishing Club France (BGFCF) », j’ai effectué (et je continue d’effectuer) des formations/assistances en bureautique qui lui permettent aujourd’hui de gérer la comptabilité de l’association sur EXCEL, de consulter les comptes de ladite association en ligne, d’envoyer les lettres aux adhérents par mail, etc.
  • Pour Odette C., je gère la location en ligne d’une maison familiale de vacances en Normandie dont elle est propriétaire, et jJ’ajouterai que cette maison était auparavant louée par des moyens traditionnels (agence locale) mais que la mise en ligne a permis une optimisation de la location.
  • Pour Madeleine B., l’informatique reste compliquée, et très récemment, les événements liés au COVID-19 n’ont fait que compliquer le choses. Je l’ai donc aidée pour différentes choses comme effectuer certaines démarches à distance, apprendre à faire ses courses et payer en ligne (ce qu’elle n’avait jamais fait jusqu’alors), etc. Et avec les mesures de distanciation, j’ai effectué ces différentes tâches à distance via un partage d’écran en respectant totalement les mesures de sécurité et de confinement.

Ces quelques exemples sont loin de représenter une liste exhaustive, mais ils sont assez représentatifs de la façon dont je m’adapte aux demandes de mes clients.