Le numérique gagne du terrain

Aujourd’hui en 2020, de nombreuses personnes ou entreprises sont complètement désinvesties du sujet numérique, comme si le numérique était un problème, une nuisance, que l’on demande à un prestataire de régler – comme des cafards dans une cuisine – . Pourtant, le WEB au sens large est omniprésent et il ne va pas disparaitre, contrairement à d’autres médias qui sont en forte perte de vitesse.

L’accélération numérique est une réalité : on ne peut pas lutter contre. Refuser la transformation digitale c’est tourner le dos à d’innombrables opportunités, et renoncer à une infinité de contenus et services qui peuvent grandement faciliter notre quotidien. Se priver de numérique aujourd’hui, c’est un peu comme se priver d’électricité : c’est possible si vous avez de très fortes convictions, mais ça vous compliquera tellement le quotidien. Dans le monde professionnel, de nombreuses entreprises et organisations ont déjà entamé leur transformation digitale, par conviction ou par nécessité, mais une relative peur du changement les empêche souvent de prendre en compte les enjeux de l’accélération numérique.

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Sénèque – Philosophe romain

La situation est grave pour les acteurs traditionnels avec la concurrence des nouveaux entrants (startups, micro-marques…), et aussi la menace des GAFA et des plateformes en général. L’enjeu de l’accélération numérique, c’est de ne pas se laisser distancer par un marché et une concurrence qui se transforme potentiellement plus vite que votre entreprise.

Le grand public commence à prendre conscience de la place que le numérique occupe dans le quotidien, mais cette prise de conscience se traduit soit par une méfiance accrue et une volonté d’y remédier, soit par une fuite en avant et une utilisation incontrôlée. Plutôt que de céder aux sirènes du populisme numérique, je préfère l’idée que le numérique doit être apprivoisé : être conscient des avantages et inconvénients des outils et supports numériques, et organiser le quotidien pour vivre sereinement avec tous ses contenus, services, et plateformes…

On ne connaît que les choses qu’on apprivoise.

Antoine de Saintt-Exupéry – Ecrivain, poète, aviateur et reporter français

La quatrième révolution industrielle est en marche. Stimulée par l’automatisation et l’intelligence artificielle, elle transforme l’industrie, les services et notre vie quatidienne. Elle touche les nouveaux secteurs d’activité, mais également ceux que l’on croyait non concernés – à l’abri diraient certains -, comme le BTP, l’artisanat, la santé…

Je ne prétends pas faire de votre TPE un « pionnier du digital », ni transformer n’importe quel retraité en « geek invétéré » : mon but est de vous accompagner et de vous aider lors de cette étape incontournable qu’est la numérisation de notre société.

Le numérique est un sujet absolument prioritaire… et pas que pour les autres !